5 rue de Dammarie - Cesson 77240
nouveaudepartpourcesson@gmail.com

NDPC s’adresse aux associations

MUNICIPALES 2020 À CESSON 77240

Created with Sketch.
12 mars 2020

NDPC s’adresse aux associations

Lettre aux responsables associatifs de Cesson

Mesdames, Messieurs,

Dans la perspective des prochaines élections municipales, vous avez reçu une lettre d’Olivier Chaplet.

Dans ce courrier, adressé aux responsables associatifs de Cesson, le maire en poste depuis 2010 souhaitait vous rappeler qu’il y a six ans, il vous avait déjà écrit « pour vous informer de [sa] candidature et solliciter votre soutien. »

Il dresse ensuite un bilan flatteur de son action, en portant à son crédit les « importants investissements réalisés », citant la Maison des sports, la salle Chipping Sodbury, les deux courts de tennis de Jean Vilar et les nouvelles salles du Pôle Prévert. Il se félicite aussi de la création du Syndicat Intercommunal (S.I.). Et annonce enfin son intention de proposer au S.I. la création de nouveaux locaux pour la MLC, la création d’un nouveau complexe sportif et le renforcement du soutien aux associations.

Nul ne doute de la bonne volonté de M. Chaplet, et il est heureux qu’il manifeste ainsi son intérêt à l’action des bénévoles qui font vivre notre riche tissu associatif.

Ce courrier appelle cependant quelques observations, dont nous tenons à vous faire part, ce qui nous permettra aussi de vous exposer quelle sera notre démarche pour la prochaine mandature, à l’occasion de laquelle nous espérons bien être en responsabilité.

  • Sur les rapports entre les élus et les associations

Nous déplorons vivement la forme de ce courrier. Certes, ce type de démarche n’est pas inédit, on trouve des courriers comparables dans de nombreuses communes à la veille des élections municipales. Mais les formules employées témoignent d’une conception de l’exercice du pouvoir du maire que nous désapprouvons. Il ne nous semble pas que le maire doive demander le soutien des responsables associatifs, d’autant moins qu’il sera amené après son élection à distribuer les subventions.

Les décisions relèvent du conseil municipal, mais nous pensons qu’il faut formaliser de véritables processus de concertation, afin de bien prendre la mesure de besoins et d’élaborer une réflexion collective.

  • Sur le bilan de l’équipe sortante`

Ce courrier du maire nous semble d’autant plus hors de propos que le bilan du maire sortant est particulièrement contestable dans le domaine associatif. Etant nous même très investis dans la vie associative, nous avons pu constater de trop nombreux dysfonctionnements, et des erreurs manifestes dans la conduite de la politique municipale dans ce domaine. Il y a eu un défaut de suivi, d’écoute, de communication de la part de M. Chaplet. Les responsables associatifs ont parfois pu avoir l’impression de ne pas être suffisamment pris en compte dans les décisions de la commune.

La disparition des salles Sodbury et du Poirier Saint a manifestement désorganisé le fonctionnement des associations, qui manquent désormais de locaux pour leurs activités. Il n’y a pas eu de réelle concertation en amont, et le maire a décidé seul du transfert des activités dans une partie de l’Ecole Prévert, dans des conditions peu satisfaisantes. Les locaux sont mal adaptés : insonorisation (les cours de musique ont dû déménager en raison de la mauvaise acoustique), manque de place pour les rangements (les sous-sols de la salle du Poirier Saint, si utiles aux associations, n’ont pas été remplacés), manque de chauffage certains soirs.

La salle Chipping Sodbury a elle aussi été créée dans des conditions contestables. L’acoustique est déplorable : il est difficile de s’entendre dans cette salle prévue pourtant pour des réunions. Il n’y a pas de places de parking en nombre suffisant, ce qui provoque des nuisances pour les riverains. Cette salle est considérée comme un OVNI par les habitants du quartier, qui la perçoivent comme un élément étranger, alors même qu’aucune infrastructure commune n’a été prévue pour eux.

Enfin, plus grave encore, les conditions d’utilisation de la salle Chipping Sodbury constituent un véritable obstacle à l’activité des associations. La gratuité n’est accordée qu’une fois par an pour les assemblées générales de plus de 80 personnes et uniquement du lundi au jeudi entre 9h et minuit. En outre, pour toutes autres manifestations, les tarifs appliqués sont les mêmes que pour les fêtes de famille (du lundi au jeudi entre 9h et minuit : 303 €, du samedi 12h au dimanche 5h : 808,40 €, dimanche de 9h à 18h : 600 €).

  • Sur nos projets

Comme Olivier Chaplet, nous accordons une priorité au soutien de la MLC/MJC, car sa transformation en centre socio-culturel, qui a été actée, permettra d’obtenir de nouvelles subventions pour développer de nouvelles activités utiles pour la population. Mais elle ne pourra entrer en vigueur qu’à la condition que de nouveaux locaux soient construits. À la différence d’O. Chaplet, nous proposons une véritable démarche de partenariat. Ce qui veut dire que nous avons élaboré un projet concernant la jeunesse et l’action sociale, et que nous souhaitons le discuter avec les responsables de la MJC/MLC.

Concernant les autres associations, nous souhaitons mettre en œuvre les priorités de notre projet dans une démarche de démocratie participative. Comme vous le savez, nous sommes porteurs d’un projet cohérent, écologique, social et solidaire. Votre action est donc essentielle à nos yeux, car elle est le fondement essentiel du lien social. Nous ne nous adressons pas à vous pour vous demander de faire voter pour nous, mais pour amorcer le travail que nous comptons bien mener conjointement avec vous lorsque nous serons élus.

Une fois l’audit financier réalisé, nous établirons en toute transparence une liste hiérarchisée d’investissements qui pourront être réalisées durant la mandature, sur la base des travaux de prospective qui ont été commandés par la municipalité sortante, et à la lumière des concertations que nous mènerons avec vous comme avec l’ensemble des citoyens, quartier par quartier.

Nous souhaitons revoir l’offre de salles et les conditions d’accès, et proposons qu’un local soit dédié à l’activité des associations. Cette Maison des « associations et des initiatives locales » serait à la disposition des associations (et non pas loué par la mairie en concurrence avec les usages privés, comme c’est le cas actuellement pour les salles Chipping Sodbury et Prévert). Les associations pourraient y disposer de boîtes aux lettres (comme c’est déjà le cas à la Maison des sports), de permanences-conseil, de locaux de rangement.

Nous souhaitons améliorer le dialogue avec les associations. Nous mettrons aussi en place un Conseil de la Vie Locale Associative, afin de formaliser le débat avec les élus et d’établir des critères transparents de financement des associations. Nous nous efforcerons d’améliorer la communication sur les événements des villes voisines, et nous porterons auprès de Grand Paris Sud les demandes de nos responsables associatifs.

Nous proposerons, comme le fait cette année O. Chaplet, de vous associer chaque année à la réalisation de la Fête de la ville, que nous concevons aussi comme une véritable fête de la jeunesse.

Nous souhaitons enfin dédier un local à la fonction de salle des Fêtes, ce qui posera la question de l’évolution technique et fonctionnelle de la salle Chipping Sodbury : cette salle pourra-t-elle être modifiée pour remplir correctement cette fonction ? Comment en partager l’usage avec les habitants du quartier ? La réflexion sur l’évolution des locaux devra aussi intégrer l’hypothèse de la préservation très souhaitable de la Ferme Benoît, qui pourrait être dédiée à ces usages.

Vous l’avez compris, la vie associative, les activités sportives et culturelles sont une priorité pour notre équipe. Vous pouvez compter sur notre détermination, sur le respect de votre engagement, sur notre volonté d’être à votre écoute et de répondre, à la mesure des moyens financiers de la commune, à vos demandes.

Veuillez recevoir Mesdames, Messieurs, l’expression de nos sincères salutations.

Christophe Bosquillon, Xaviera Marchetti, Lydia Labertrandie,

pour le comité de campagne de la liste Nouveau Départ Pour Cesson, le 7 mars 2020.